Les finances

UNE SITUATION FINANCIÈRE SAINE

En cette fin de mandat, la Communauté de Communes du  Briançonnais présente une situation financière saine, avec une trésorerie confortable.

Cette situation favorable permet de réaliser cette année encore des investissements importants et de préserver, pour les années à venir, la capacité de financer d’autres opérations, tout en assurant la prise en charge de nouvelles compétences et en continuant à répondre aux besoins de l’ensemble du territoire.

Avec la loi NOTRe, les Communautés de Communes ont intégré de nouvelles compétences.

Pour la CCB, cela s’est traduit notamment par la prise en charge de :

  • la promotion du tourisme
  • la gestion des milieux aquatiques et la prévention contre les inondations (GEMAPI)
  • la création d’une Maison de Services au Public

Les premières réalisations ont pu voir le jour en 2018 avec la création de l’Office de Tourisme des Hautes Vallées. 2019 verra, entre autres, l’ouverture d’une Maison de Services au Public itinérante et la poursuite des études sur la gestion des milieux aquatiques et la prévention contre les inondations.

Ces projets, élaborés en concertation avec les communes, permettront de répondre aux évolutions administratives, sociales ou locales, mais aussi de renforcer les actions au coeur de nos préoccupations : améliorer les services de proximité, continuer à préserver notre cadre de vie et préparer l’avenir du territoire.

POUR UN TERRITOIRE SOLIDAIRE ET DURABLE

La solidarité et le renforcement du lien social sont des axes forts de la politique sociale menée par la CCB et une part importante des dépenses de la collectivité. En retour, l’ensemble des familles du Briançonnais dispose d’un réseau d’équipements de qualité, à portée de main : crèches, établissements d’enseignement artistique, établissements culturels, MJC-Centre social, services publics de proximité, accueil des personnes en difficulté...

En mettant tout en oeuvre pour le bien-être de chacun, nous souhaitons attirer (mais aussi retenir) de nombreuses familles et par la même occasion des entreprises et des forces vives pour développer le dynamisme économique et encourager la création d’emplois sur le territoire.

En parallèle, une attention de chaque instant est portée pour la protection de l’environnement et le développement durable qui, avec la qualité de vie, sont autant d’atouts pour l’attractivité de notre territoire et pour notre avenir.

 

finances_ccb_2019.png

finances_ccb_2019.png, par Jcrutz

TAUX D’IMPOSITION : AUGMENTATION ZÉRO

Pour ne pas accroître la pression fiscale sur les ménages et les entreprises du Briançonnais, les taux d’imposition n’ont pas été augmentés en 2018 et ne seront pas augmentés en 2019.

La taxe d’habitation,la taxe sur le foncier bâti et non bâti, la cotisation foncière des entreprises ainsi que la taxe d’enlèvement des ordures ménagères conservent des taux identiques.

L’enjeu, jusqu’aux prochaines élections, est de maintenir la bonne santé financière de la CCB, malgré un contexte fragile et incertain sur le plan national. Dans ce contexte, la CCB œuvre à maîtriser les dépenses de fonctionnement tout en continuant à investir pour la réalisation de projets structurants et environnementaux pour l’avenir du territoire.

 

LE BUDGET

Approuvé par le conseil communautaire en début d'année, le budget est l'acte qui prévoit et autorise les recettes et les dépenses pour une année donnée, du 1er janvier au 31 décembre.

Le budget est proposé par le président. Il est préparé au préalable par les services, les élus et la commission Administration Générale et Finances.

De nombreux documents (un débat d'orientation budgétaire, un budget primitif, un budget supplémentaire, des décisions modificatives et un compte administratif) permettent un suivi régulier du budget.

Ainsi, les questions budgétaires, et au-delà financières et fiscales, sont régulièrement examinées.

La Communauté de Communes du Briançonnais gère 3 budgets :

  • le budget général
  • le budget assainissement
  • le budget des ateliers relais*

Chaque document budgétaire se décompose en deux sections distinctes : une section de fonctionnement et une section d'investissement avec des recettes et des dépenses pour chacune d'entre elles.

Afin d’assurer la transparence de la gestion des affaires de la CCB, ces éléments sont mis à la disposition du public et consultables dans leur intégralité.

 

* La grande majorité des dépenses de fonctionnement supportées par le budget des Ateliers Relais correspond aux taxes foncières qui sont remboursées par les locataires. À ce jour, il ne reste qu’un locataire : la société Blanchisserie des Alpes.

 

finances_ccb_2019_ppales_depenses.jpg

finances_ccb_2019_ppales_depenses.jpg, par Jcrutz