filet bandeau
image du brianconnais
fond
imprimer   Accueil - Mises à jour le 02/09/2013
fond sous rubrique
chercher
chercher
sous rubrique



Géoparc des Alpes Cottiennes

Lancement du Géoparc des Alpes Cottiennes

Vendredi 30 août 2013, de nombreux élus des Hautes Alpes et d'Italie ont participé à l'inauguration sur le territoire du Grand Briançonnais du Géoparc des Alpes Cottiennes.

Ce projet a vu le jour dans le cadre du Programme Intégré Transfrontalier (PIT) Franco-Italien, dont le but est de valoriser et préserver  le  patrimoine géologique de cette partie des Alpes (Grand Briançonnais, Pays de la Maurienne et Communautés de Montagne italiennes l' Alta Val de Susa, et le Pinerolese).

Le Géoparc s'étend sur une zone transfrontalière de 5 000 km².

Tout au long de la journée, différents sites phares de ce Géoparc côté Grand Briançonnais (la carrière de Barrachin, la mine de la cabane de Villard Saint Pancrace, les géodrômes de Ristolas et Saint Crépin ont été inaugurés et présentés au grand public et à la presse.

Afin d'informer les participants, des visites guidées ont été dispensées par le CBGA (Centre Briançonnais de Géologie Alpine, prestataire retenu pour réaliser différents aménagements du Géoparc sur le territoire Grand Briançonnais, après appel d'offres).

Dans le cadre de cette inauguration, une visite presse a été organisée au collet vert massif du Chenaillet, lieu emblématique du Géoparc où l'on peut voir un phénomène unique en Europe.

Les fonds océaniques à plus de 2.500m d'altitude.

En effet le site du Collet vert est un endroit extraordinaire permettant de voir des coussins de lave en 3 D et en coupe, reproduction exacte des fonds (visibles de - 3.000 à - 10.000 mètres de profondeur) de nos océans actuels (Atlantique et Pacifique).

La journée s'est terminée par l'inauguration de l'espace géologique (exposition et salle audiovisuelle) consacrée aux différents sites du Géoparc à l'espace Partenaires de Montgenèvre.

Le dossier de candidature au sein du réseau international des Geoparks, label UNESCO sera déposé d'ici la fin de l'année. Ce label est un gage de référence pour le développement du tourisme scientifique et culturel.

Pour plus d'informations sur le Géoparc rendez-vous à partir du mois d'octobre sur :
http://geoparc-alpescottiennes.eu

Départ de la visite presse

Montée vers le collet vert massif du Chenaillet

Phénomène géologique unique en Europe "le tube"

vue d'ensemble du Collet vert

Fonds océanniques actuels

Anciens fonds oceaniques à + de 2500m d'altitude

Salle de projection

exposition des pierres et tableaux d'informations sur le Géoparc


Document PDFdp Géoparc.pdf

bordgauche bord droit