filet bandeau
image du brianconnais
fond
imprimer   Accueil - Mises à jour le 08/08/2014
fond sous rubrique
chercher
chercher
sous rubrique



"Patrimoine & rivières"

Quel avenir pour les boues d'épuration dans le briançonnais?

Devant l'évolution restrictive de la réglementation européenne et française en matière d'assainissement et plus particulièrement des boues d'épuration, la collectivité doit trouver des solutions pour le traitement de ces dernières. Elle a donc organisé en présence des élus concernés et des techniciens une visite de l'unité de séchage des boues solaires de Digne Les Bains, afin de mieux appréhender le bénéfice de ce procédé.

Produisant un grand volume de boues (2 300 T constituée à 70% d'eau en 2013 soit 765T de matière sèche) et afin de restituer au mieux sa démarche environnementale, la CCB réfléchit à cette solution in situ pour traiter ses boues efficacement. In facto, la création d'une unité de séchage solaire des boues permettrait réduire de manière significative le volume de ces dernières (de 2,8 fois).
De ce fait, si elle est retenue, cette solution aurait un impact immédiat tant économiquement qu'écologiquement (diminution du transport).

D'autres procédés sont à l'étude comme l'épandage, la méthanisation ou le compostage.


INAUGURATION DE LA STEP DE LA MEIJE

Jeudi 16 mai 2013, la station d'épuration du Pays de la Meije a été inaugurée en présence d'Alain Fardella Président de la Communauté de Communes du Briançonnais, de Dominique Schuffenecker Sous Préfet de Briançon , d'Olivier Fabre Chef d'agence territorial à la Seerc, de Jean-Pierre Sevrez Maire de la Grave, de Xavier Cret Maire de Villar d'Arène et représentant le Président du CG05 et René Siestrunck Vice-président de la CCB, ainsi que de nombreux habitants et représentants d'association venus assister à l'événement.

Pour l'occasion le personnel technique de la SEERC Lyonnaise des eaux a organisé une visite guidée de l'ouvrage permettant d'informer et de sensibiliser les personnes présentes sur les bienfaits de la STEP pour l'amélioration et la préservation de leur environnement.

La STEP en quelques mots

Mai 2011, début des travaux de la station d'épuration du pays de la Meije.
Située sur la commune de la Grave au lieu dit Clot Jullien, elle traitera les effluents de la Grave et de Villar d'Arène, ainsi que des hameaux aux alentours. Le procédé de traitement des eaux usées retenus permettra de satisfaire aux normes de qualité de rejets applicables, au développement des deux  communes ainsi qu'à la suppression des rejets directs d'effluents dans la Romanche, améliorant par la même la qualité de l'eau de la rivière.

Une performance technique :

Du fait de son positionnement géographique (1500 mètres d'altitude) 3 postes de relevage posés en série depuis le téléphérique de la Grave ont été nécessaires pour rejoindre l'entrée de l'ouvrage.

La STEP est dimensionnée pour traiter les eaux usées d'une population de 6000 habitants

La filière de traitement de l'eau se décompose en 6 phases essentielles :

Les bassin tampons conçus pour pouvoir réguler le débit, la charge et le pH (acidité de l'eau) des eaux usées mais également des eaux claires qui peuvent d'infiltrer (ruisseau, fonte des neige, raccordement défectueux...) avant l'entrée dans la station d'épuration.
Le relevage par 2 pompes centrifuges (2 x 70 m3/h)
Le comptage des eaux et point de prélèvement
Dégrillage : 2 files indépendantes
Traitement biologique : 4 files indépendantes de 1 lit bactérien chacune (afin d'adapter le traitement à la saison et la fréquentation).
Clarificateur avec pont racleur.

La filière de traitement BOUES est composée de 4 phases :

Extraction des boues par 2 pompes
Injection de polymère
Epaississeur
Stockage des boues.

La consommation d'énergie prévisionnelle :  Env. 180 000 kW par an.

Coût de l'ouvrage :

Coûts des travaux sur les Communes de La Grave et Villar d'Arène définis dans le contrat de DSP en euros 2005 : 5 219 642 ¤2005 HT

STEP du Pays de la Meije : 2 869 935 ¤2005 HT
Canalisation de transfert Villar d'Arène - La Grave - STEP : 1 073 000 ¤2005 HT
Raccordement des hameaux de Villar d'Arène : 350 000 ¤2005 HT
Raccordement des hameaux de La Grave : 926 707 ¤2005 HT

Subvention Agence de l'Eau : 996 801 ¤ dont :
Station d'épuration des Pays de la Meije : 540 247 ¤
Canalisation de transfert Villar d'Arène - La Grave - STEP : 456 554 ¤

Subvention CG05 : 1 000 000 euros sur la totalité du contrat
Subvention Conseil Régional PACA : 577 000 euros sur la totalité du contrat

Pour mémoire : montant total des travaux concessifs en euros 2005 : 29 540 000 ¤2005 HT


Un programme au service de nos rivières

Cerveyrette, Clarée, Durance, Guisane et Romanche... une fois la mission menée à son terme, tous les cours d'eau de notre territoire pourront revendiquer la qualité "Eau de baignade".

 
Pour sauvegarder la qualité de son environnement, la Communauté de Communes du Briançonnais s’est donnée pour objectif de se doter d’un système d’assainissement performant et adapté à son territoire.
 
Elle a lancé en septembre 2006 « Patrimoines & rivières », une programme de 35 M€ pour la sauvegarde de la qualité des eaux de baignade et plus largement pour notre environnement. Pensé dans un esprit de solidarité intercommunale, ce programme répond à un triple enjeu : préserver le milieu naturel, pérenniser le développement des activités touristiques et respecter les obligations européennes. Construction d’installations neuves de dépollution des eaux usées, remise à niveau des réseaux, mise en place d’un service public performant… toutes les communes sont concernées par ce plan.
 
 
"Patrimoine & rivières" prévoit la réalisation de cinq unités de traitement  sur l'ensemble du territoire :
  • Briançon

La station d’épuration Pur’Alpes, mise en service en 2008, traite les eaux usées des communes de la Guisane et de Montgenèvre.

  • Cervières

La station a été inaugurée le 27 octobre 2010 puis mise en service début 2011.

  • La Grave

Les travaux sont en cours. La mise en service est prévue pour 2012.

  • Névache

Deux stations d’épuration assureront la qualité des eaux de la Clarée : celle de Plampinet et celle de Névache. La première sera mise en service avant la fin de l'année 2011, l'autre courant 2013.

 

Tous les hameaux seront également raccordés aux réseaux. Ce programme ambitieux permettra la restauration de la qualité des rivières du Briançonnais et de préserver cette qualité sur le long terme.



bordgauche bord droit